Nombres premiers

L'étude des nombres dits "premiers" fait partie de la branche des mathématiques que l'on nomme "arithmétique". L'arithmétique a été longtemps considérée comme la partie noble des mathématiques en ce sens qu'elle était la seule à n'avoir quasiment aucune application concrète. Jusqu'au 19ème siècle, elle reste une des uniques composantes des mathématiques développées par seule curiosité et défi intellectuel.
Ce n'est que depuis l'arrivée des ordinateurs au 20ème siècle, que les nombres premiers ont trouvé une utilisation pratique. Ils sont en effet à la base de TOUS les systèmes de cryptographie actuels. Les codages militaires, bancaires et internet utilisent tous les propriétés des nombres premiers. Pour ce qui est des systèmes de codage utilisés actuellement par la CIA et le MOSSAD: on ne sait rien puisqu'ils sont secrets.

L'histoire des nombres premiers pourrait naturellement commencer avec les livre VII à IX des Elements d' Euclide... Il en donne la définition et prouve qu'il existe une infinité de nombres premiers! Il semble cependant avéré que les nombres premiers avaient déjà été remarqués bien avant lui.
En effet, de nombreux peuples à travers le monde ont exprimé leur génie dans le domaine des mathématiques mais la chronologie historique retient que c’est en Afrique que tout à commencé.

L’Institut Belge des Sciences Naturelles héberge, parmi ses fonds, une pièce unique dans l’histoire de l’Humanité, un péroné de babouin avec d’étranges marques, connu sous le nom de l’os d’Ishango, premier outil mathématique dont ont est témoin. Daté d’il y a 20 000 ans, on croit qu’il servait à compter, quoiqu’on l’attribue aussi à d’autres usages. Retrouvez son incroyable histoire.

L'école d'Athènes

Les modernes