Hypathie


A la manière de Leonard de Vinci dans la Cène réalisée 12 ans plus tôt au réfectoire du couvent dominicain de Santa Maria à Milan nous retrouvons ici une mise en scène qui fait appel à la perspective, qui place les figurants en petits groupes animés dans leur discussion et fait apparaître un personnage féminin !
En effet parmi les 58 personnages de la fresque de Raphael, nous distinguons derrière le groupe des théoriciens un personnage habillé de blanc, avec un visage feminin.

Une histoire souvent racontée, mais non prouvée, veut que Raphaël l'ait représentée dans une première version de son tableau L'École d'Athènes. Lorsqu'un des cardinaux aurait examiné le tableau et su que la femme représentée au centre et en bas était « Hypatie, la plus fameuse des membres de l'École d'Athènes », il aurait souhaité qu'elle en soit effacée. Il aurait ordonné : « Enlève-la. La foi ne permet de rien savoir sur elle. À part cela, l'œuvre est acceptable ». Raphaël l'aurait retirée, mais une référence lui en serait restée du fait de son remplacement par la figure efféminée de Francesco Maria Ier della Rovere, un neveu du pape Jules II.

Hypathie d'Alexandrie ( 370-415 ) est la première femme à avoir écrit sur les mathématiques et dont le nom soit parvenu jusqu'à nous. Comme on sait très peu de choses sur sa vie, si ce n'est qu'elle est sans doute morte en martyr, de nombreux mythes sont apparus autour de son personnage et il est souvent bien difficile de démêler le vrai du faux.
Elle est la fille de Théon, philosophe et érudit grec qui lui donne une éducation approfondie. Avec lui, elle écrit une édition critique des Eléments d'Euclide qui s'imposera comme l'édition de référence jusqu'au XIXè siècle. On pense qu'elle a aussi écrit des commentaires sur l'Arithmétique de Diophante ou sur le traité des coniques d'Appolonius, mais aucun de ces ouvrages n'est parvenu jusqu'à nous (c'est peut-être une conséquence de l'incendie de la bibliothèque d'Alexandrie).

Hypatie à Alexandrie

Philosophe intelligente et très instruite, elle dirige l'école neo-platonicienne d'Alexandrie au début du Vè siècle et donne de nombreux cours publics. Son succès, son sang froid, sa franchise déplaisent aux autorités chrétiennes. Elle est assassinée, découpée et brûlée lors de manifestations manigancées par le patriarche d'Alexandrie.

Hypathie

Mais le siècle emportait ces âmes insoumises
Qu'un lien trop fragile enchaînait à tes pas
Et tu les voyais fuir vers les terres promises
Mais toi, qui savais tout, tu ne les suivis pas...


Charles-Marie LECONTE DE LISLE (1818-1894)
Hypatie - poèmes antiques

L'école d'Athènes

Les modernes