Dans le jardin de Sèvres . Marie Bracquemond. Collection particulière  . 1887


Dans le jardin de Sèvres

Marie Bracquemond.   (1840 – 1916)
 
Collection particulière
 .        1887    .  


Marie Bracquemond (1840 – 1916) est l’une figures féminines de l’impressionnisme avec Berthe Morisot et Mary Cassatt.
Sa famille s’installe à Etampes, où Marie suit des cours des cours de peinture, puis elle entre dans l’atelier de Jean-Dominique Ingres, et constate que le maître a « peu d’estime pour les femmes artistes ». Elle finit par quitter le studio d’Ingres pour travailler à son propre compte, participant régulièrement au Salon de Paris et se faisant commissionner par le directeur général des musées français pour réaliser des copies au Louvre. Elle réalisera plusieurs copies du portrait de l’Impératrice Eugénie, par Franz Xaver Winterhalter, destinées aux préfectures de province. A partir de 1864, elle expose régulièrement.

En 1869, elle épouse Félix Bracquemond, graveur réputé dans les milieux d’avant-garde. Elle a fait sa connaissance au Louvre, deux ans plus tôt. Cette même année, elle expose au Salon, sous le nom de Marie Pasquiou. D’après les mémoires écrites par Marie et son fils, le mariage semble avoir été difficile. Félix rejette les critiques de sa femme mais critique abondamment son travail, et refuse de montrer ses tableaux aux visiteurs. Les frictions entre époux sont fréquentes.

la famille Bracquemond s’installe à Sèvres, villa Brancas, où elle recevra de nombreuses personnalités : Georges Clemenceau, Degas, Edouard Manet, Henri Fantin-Latour et son épouse Victoria Dubourg, Auguste Rodin, les Sisley.
Sa sœur Louise est son modèle favori mais pour plusieurs portraits, les modèles restent inconnus.

Les œuvres de Marie Bracquemond ont pour sujet le paysage de Sèvres ou les coteaux de Bellevue, mais aussi des portraits où les variations de couleurs montrent un savoir-faire maîtrisé.

Initialement influencée par Ingres,  Marie Bracquemond s'éloigne ensuite de ce maître dont la méthode d'enseignement la rebute. Son style se personnalise avec des couleurs claires et des variations dans les tons de blanc, comme dans les tableaux présentés à la cinquième exposition impressionniste.